AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La beauté dans se bas monde (E.C)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La beauté dans se bas monde (E.C)   Sam 4 Mai - 10:37

La beauté gouverne le monde, donc je suis le monde



Nom :Il la oublier y a longtemps déjà ...
Prénom :Misu
Âge :16 ans peut-être...
Arme(s) :Un fouet en ronce, seul la poignée est composer de cuire et une petite rose rouge sert de bouton à la fin. Il à une très solide résistance et sa longueur fais plusieurs mètre, seul Misu peut manier à sa guise sans risqué de se découper avec ( sauf part mégarde mais c'est hyper rare faut pas abîmer sa pelle peau ), il dit souvent que se sont les piques de sa beauté car '' toutes les plus belles ronces on les plus tranchante des épines ''. Prend la forme d'une bague en argent quand il ne sent sert pas.
Groupe : The Heart Castle
Rôle : Sans-visage
Aime : Les choses mignonne, sa beauté naturel, les personnes qui lui font des compliments et les peluches, être au centre de l'intention, les bains dans la supère grande piscine de la mafia !! (surtout accompagner), la chaleurs sous toutes ses formes,
N'aime pas :Les choses qu'on dit ''plus belle que lui'', la laideur, ceux qui remet en question son charme, tout ce qui peut délier Misu et la beauté, les femmes qu'il jugent comme étant des déchet de la beauté. Les chiens !!! et ses souvenirs
Rang désiré : ( No trouvera bien quelques chose )


La beauté parfaite


Je suis ''la'' beauté, ne croyais pas qu'il hésite un être valant mon sourire ou la forme délicate de mon visage parque ce n'est pas possible !!. Je suis le crime, je sais bien car la beauté est en moi. Je suis née pour remplir et comblée le cœur des personnes qui portent leurs miséreux regard sur moi enfin s'il le peuvent. Voilà un pale portrait de ma magnificence :

Si on ne l'avait jamais vus, on pourrait croire qu'il s’agit d'un ange, car oui, Misu est d'une beauté à coupée le souffle et c'est ce qui à fait de sa vie un enfer de plaisir. Car qui n'est pas attiré par ça ? Par la splendeur naturel d'une innocence et d'une pureté sans égale, le plus riche des bijoux passerait pour un broutille à coté de cette enfant au visage de fille et au corps de rêve. Sa silhouette ce dessine pour un garçon assez petit, de moins pour son âges il à les mêmes mensuration que celle d'une jeune fille frêle. Mince comme les blés, donnant un effet de grandeur au forme tendre qui le caractérise, en lui aucun gramme de graisse, un ventre de plat et une peau de bébé à la douceur des bébé. Ses cheveux de sois à la couleur étrangement rose ressemble au pétale des cerisier en fleur s’envolant dans le ciel les jour de printemps, long comme ceux des filles de bonne famille, leurs soyance est tel que en fonction de la lumière soleil ou de la lune les reflet donne à sa chevelure une teinte encore plus claire traînant vers le blanc ou le blond. Le garçon ne se permet pas la moindre erreur dans l'entretiens de ses précieux cheveux, les brossant tout les soir et prenant bien soin de les mettre en couette lors qu'il quitte le sommeil pour évité qu'ils ne s’emmêlent trop dans la nuit. Ça lui permet aussi de garde son coté travestie à porter de main.

Il ne varie pas sa coiffe malgré le fait qu'il change souvent de ''sexe'' mettant à profit ses talent de comédiens, sa personnalité et sa morphologie son faite pour qu'il puise être ce qu'il désire. Rarement, sa folie l’emmène à mettre des chapeau ou à laisser sa chevelure tomber sur ses épaules comme une pluie pour paraître plus femme enfin plus fille. Dans se changement, son visage est souvent mis à profit, le maquillant que très légèrement, c'est une chose qu'il se répugne à faire soit disant parque ''la perfection n'as pas besoin de se faire toucher''. Simplement, le fait de ne pas avoir de regard, ni de jolie cil qui papillonne dans les airs le mettent en légère position d'infériorité qu'il se voit obliger de complet avec des artefact, mettant en valeurs ses fin sourcille cacher en partie par sa frange, il met aussi des lunettes de tant à autre pour jouer. C'était l'un des meilleurs moyen pour qu'il puissent donner l'impression de piter ou de mignonnette en ajoutant sa moue boudeuse ou son sourire radieux d'enfant. Ses pommette toujours roser comme si on l'ai avait tendrement embrasser. Elles ressortent fortement à cause de sa pâleur maladive, un vrai cadavre, blanc comme ce qui tombe quelques fois du ciel sur Wonderland pendant le mois d'Avril.

Sa peau étant pur comme le cristal, il est sur que son corps n'ai pas marquer, aucune blessure n'ai jamais rester sur la porcelaine qui couvrait comme un drap le squelette du jeune sans-visage. Ses joues était souvent concurrence par ses lèvres au reflet de fraise, donnant souvent l'envie de les embrasser pour goutter a leurs fondant sucrée. Pulpeuse à souhait elles savent pourtant rester finie comme le tracer d'une colombe et faire en sorte que tout son visage soit extrêmement bien proportionner même ses petites oreilles son aligné de chaque coté de sa figure l'encadrant pour bien lui tenir chaud. Il n'ajoute souvent que du blanc dessus pour laisser leurs couleurs de rose ressortir et faire le plus naturel que possible. Un vrai poupon au jolie forme ovales tout était beau cher lui, même ses dents qui garder blancheur et éclate dans leurs parfait alignement militaire. Souriant toujours, même couvert de pansement ou de sang, en aucun qu'à il n'aurait pu être quelqu'un de ''moche''. Mais arrêtons de parler de sa tête qui vous à déjà ensorcelait passons au reste de son corps.

Comme présentement, rien chez lui ne dénote, pas plus ses mains qui en gardant sa petite taille avait grandie par leurs finesse que l’intérieur de son nombril. De petits ongles toujours bien manucuré, même le moindre petit détail était soigner, il prenait grand plaisir à passer du temps devant son miroir, ce préparé en homme ou femme selon ses humeurs, ses envies et se qu'il devait faire. Son buste était petit, frêle au épaules chétive qui semblait toujours avoir besoin de quelqu'un pour supporter son poids de plume. Il était taillé de manière à se que ça taille soit visible avec ou sans corset des jolies robe à dentelle qui portait. La fin tomber sur ses jambes fines et laiteuses qui ne demande qu'à être caresser si on osait le toucher. Puis il reste, ce qui est bien souvent cacher par des collant ou des chaussures ses petites chevilles blanches qui dirigent son tout petit pied. Sa marche est dessiné comme le vole d'un cygne, délicat et léger passant comme une caresse sur le sol froid.

Pour ça garde robe, c'est plutôt un sujet sensible car il a vraiment énormément d'affaires, la plus part de son argents part dans les tenus chic et les produits de beauté. Que sa soit une robe de soubrette ou la tenus d'une riche lady, Misu se doit d'en avoir minimum deux. Pour un sans-visage, il est extrêmement utilisait, c'est ce qu'il lui permet certains droit que le jeune garçon ne se prive pas d'utiliser : son corps et la facilité qui vas avec sa manipulations pour obtenir des choses. Il entretiens des penchant pour les robes bleu, rose, orange etc … à dentelle et à froufrou des tenus d'enfants plus habituellement pour les filles et des tenus simple, décontracté ou à croquer avec le retours de la dentelle dans ses tenus de garçon. Tout lui convient tant et si bien que les objet soit beau, mignon et que ça attire le regard des autres sur sa personne. Il a aussi une mauvais habitude de se déguisement en infirmière ou en soubrette, n'importe quel travail type des femmes : secrétaire, des moments de pure jeu qui pourrait un jour lui coûté assez cher...

Maintenant que vous avez eu ça, imaginer moi encore mille et une fois plus beau que ça et vous aurez mon vrai portrait, la mystère de la nuit. Vous n'y arrivez pas n'est-ce pas ? C'est par qu’il faut me voir pour y croire, pauvre âme sans la moindre once de splendeur. ! Et peut-être que je vous montrerais le reste si vous me plaise un tout petit peu partisan de la laideur ...

T'es un tordu toi.


Disons que la beauté est égale avec mauvais caractère, Misu à une face d'ange, tout le monde peut croire à son visage d'enfant heureux et à ses mouvement tendre. En apparence on le prend pour quelqu'un qui suit son propre rythme, peut-être un peut trop, il est attachant dans ses bêtise et dans ses maladresse habituelle. Vive dragueur tout le monde peut se faire sauté dessus par lui pour un coup d'un soir. Ses sentiments son le grand mystère de sa vie, pour lui l'amour se traduit par la chaleur qu'il éprouve plus il à chaud plus le jeune garçon crois qu'il est bien et heureux dans sa vie de pantin. Adorant les câlin et les coussins qui peut traîner dans ses bras longuement en traversant les couloir de la mafia. Cette partie de son caractère est souvent traduit par vouloir quelques chose, il ne donne jamais rien sans savoir ce qu'il y aurait gagner de l'autre coter. Sa vie se résume à faire un entremetteur entre les personnes, une sorte de personne qui sera toujours au courant des choses donnée en échange de ses services, ça fait partie de son caractère de manique à toujours savoure tout sur tout le monde.

Misu est un garçon direct, quand il peut avoir quelques chose sans devoir faire du charme, il le demande clairement sans s'arrêter, ça peut être cruel comme le fait d'avouer pratiquement à toute les personnes qu'il voit qui sont moche comme des poux et ne mériterais pas l’existence pour avoir salie sa précieuse pupille. Sa franchise peut être bien vus dans le marcher noir où il est plutôt connus comme informateur, la clarté de ses paroles sont souvent apprécier car ça évite les sous entendus et il peut sauvé sa misérables carcasse. Le sauvée ou l'enterre ça dépend de la personne qu'il avait en face ça devenait difficile dans certaines conditions ou il devait se défendre. Il est près à tout pour survivre, c'est un être qui utilise son corps comme armes, pas assez musclée pour se battre, il à perdu le sens du respect pour lui-même et celui de son corps en tout cas, ce n'est qu'un objet, au fond il n'est plus que quelques choses de vide. Ce n'était plus qu'un miroir renvoyant toujours droit dans les yeux ce qu'il pensait et voyait, haïssant les gens qui sont bien dans leurs peau et qui vivent heureux.

C'est un garçon hautain de tout ce qu'il fait, c'est une personne à qui les compliments et la reconnaissance brûle les lèvres. Le plus souvent c'est sur la beauté qu'il ne dit rien, et abaissent les autres dans un mouvement de pur fierté. Dire qu'ils à un égaux démesuré ne serrait qu'un doux euphémisme car son égaux est pire que ça, personne ne pourrait dire à quel point ce sans visage peut être orgueilleux. Il pourrait former une deuxième personne tellement que sa vanité est profondes. Ils peut arrivaient qu'il mette sa maudite fierté de coté, rarement quand on arrive à le surprendre, chose assez compliquer pour cette enfant qui dit toujours savoir sur tout. Il laisse apparaître un air plus simple d'un sans visage calme et réfléchie, laissant les courtes joies prendre le dessus pour lui donner un air humain et plus agréable, c'est souvent dans ses rare moment qu'on remarque à quel point Misu peut être quelqu'un de sensible, il ne l'avouera jamais et rejettera toujours la vérité sur se sujet jusqu'à que quelqu'un de plus ruser le coincé et qu'il soit obliger de l'avouer une choses qui déteste, ça ne sera pas sans peine. C'est un garçon tortures de toute manière, que sa soit mentalement ou physiquement.

Il n'a rien d'un enfant de cœur, la mort et le jeu sont ses grandes lignes de conduite. Il essaye de remplir le vide qu'il a entre les deux en se nourrissant de tout se que les autres puisses lui apporter, Misu ce suffis à lui même, malgré le fait que derrière son visage de narcissique se cache un horrible solitaire souffrant de son manque de compagnie. Il à peur de se retrouver trop longtemps seul se qui fait que le personnage est complexer entre une envie de ne pas être abandonner et le fait qu'il ne peut pas vivre avec les autres. La peur de la trahison est plus grande que la peur du la solitude. Le sans visage à aussi un phobie aigus des chiens, ayant était mordu par l'un deux enfant et écraser par les autres ensuite, il ne peut pas les approchaient et les tuent avant de revoir les images de son passer le hanté. Les femmes pomponner comme si elle allaient à des bals costumer, les chiens et ses souvenirs sont les pire chose qu'il supporte, moins que la laideurs, il ne peut se ressouder à ce que de tel chose vienne lui parasité le présent. ime ou n'aime pas et de ses ambitions.

Il était une fois...

Raconte-moi ton passé ! Miniumum dix lignes complètes parlant de votre passé (Pas sous forme de RP !), de votre naissance à aujourd'hui. Amnésiques, n'essayez pas d'échapper à cette partie, vous devez parler d'avant votre amnésie même si cela ne concernera pas forcément votre RP. ^^ Pensez à préciser si vous êtes encore dans le monde normal ou si vous êtes à Wonderland à la fin. Pensez à préciser vos éventuels liens avec tel ou tel personnage. Attention : Si vous créez un lien avec un personnage prédéfini, veillez à ce que cela soit logique et ayez à l'esprit le fait que si vous partez, votre personnage ne sera pas supprimé mais envoyé dans les prédéfinis.

Le petit cachotier derrière l'écran



Pseudonyme : Boulet, patate, ... Vous en trouvez x)
Comment avez-vous connu l J'y suis attacher *montre une laisse*
Double Compte : A l’origine XD c'est le premier compte...
Autre : ... *Q*
Revenir en haut Aller en bas
 
La beauté dans se bas monde (E.C)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» Chaos dans le Vieux Monde
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 4
» [Théorie]Les humains dans Donjon Mystère
» Thalie Uranie, petite fée dans un grand monde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart no Kuni no Alice :: Archive Présentations-
Sauter vers: