AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le prince des glaces ne part pas ~~ FIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le prince des glaces ne part pas ~~ FIN   Ven 17 Fév - 20:05

~Votre titre ici~



Nom : Kirasagi
Prénom : Misu Yu Ramen (voir histoire x))
Âge : 16 âns
Arme(s) : N'importe quoi qui permet de tuer
Groupe : Mafia
Rôle : Valet de pique
Aime : se travestire, la solitude, tuer, jouer du violons.
N'aime pas : Je ne préfére pas vous le dire, il y a tellement de chose
Rang désiré : chibi-yuyu XD comme vous voulez après tout je suis de retour Cool


Qu'il est mignon !


Avez-vous déjà vu un prince des glaces ? Non, alors regardez Misu, c'est l'incarnation même de cette phrase.

De magnifique cheveux rose bonbon claire mais, assez brunis à la fois comme ils sont assez long pour lui descendre sur ses épaules, les reflets sont nombreux, de couleur blanc ou noir selon la lumière. Pour tenir cette touffe qui se retrouve hérisser sur sa tête, ils sont épais et soyeux, un véritable délice pour celui qui les touchent. Son visage d'ange fait qu'on pourrait très bien le prendre pour une fille. De fins sourcils surplombent de magnifiques cils, ses yeux à l'iris coloré en or, massif, vont parfaitement avec son regard perçant et doux. Ses lèvres... Ah ses lèvres, elles sont magnifiquement fines et pulpeuse à la teinte roser, douce quand on les embrasse et à la fois glacer... quand il sourit avec son petit air méprisable, on peut voir de petites dents toutes blanches. Quant à sa peau, elle est très mais, alors extrêmement pâle, tellement qu'on dirait un fantôme, le fait que ses cheveux et ses yeux sont de couleur vive, le contraste est flagrant et sans aucune imperfection, une vraie peau de bébé.

Ce qui ne l'empêche pas de rougir au moindre moment qui le gène. Très sensible niveau rougeurs et oui, il a beau être froid, il n'en reste pas moins mignon. Comme il est assez fin et élancé, il passerait facilement pour une fille, mais, il ne faut pas oublier qu'il a une force herculéenne et un caractère de chien ce qui s'attache mal à son physique. En habit, Yu ne cherchait pas à être à la pointe de la mode... Grand dieu... un chiffon pouvait lui servir de vêtement, il s'en fichait complètement. Mais, bon avait... la mesure de ses espérances était forcer, donc écharpe bleu, cadeau qu'il lui avait fait quand il l'avait pris chez lui, t-shirt simple, manches courtes de couleur unie blanc, toujours bien repassé et d'une couleur écarlate. Il n'avait pas intérêt à ce salir sinon ça se verrait.

A son épaule on pouvait voir un petit tatouage, fait par sa famille au fer brûlent et à son poignet. Misu porte un pantalon [quoi de plus normal] noir et avec une ceinture blanche. La boucle est en or ou de couleur or, on ne sait pas. Son vêtement du bas ce termine aux niveaux des chevilles avant de laisser place à des ... pieds x) et oui Misu ne supporte pas les chaussures ou que très rarement... mais ne vous inquiétez pas, il a la plante de ses pétons très solide.. et il ne ressent pratiquement plus la douleur. Bien sûr, on peut l'habiller de temps en temps en fille pour faire plaisir à Elliot ou à Blood sinon c'est les jumeaux qui s'amusent.

(Misu peux prendre la robe de sa jeune sœur pour ce travestir, il le fait souvent quand il est seul pour son pur plaisir)

T'es un tordu toi.


Misu est plus étrange des personnages. Toujours diffèrent et pourtant toujours le même, les personnes qui l'auraient croisé un jour dans la rue et qu'il le recroise le lendemain ne parleront certainement pas de deux personnes diffèrent. Étrange, mystérieux, énigmatique, un véritable cinéma à lui tout seul. Du haut de ses seize ans, le garçonnet est un véritable diablotin. Un ange qui derrières ses ailes et ses paillettes ne fait que des bêtises et sème le chaos. Il joue de mauvaise farce qui, bien souvent ne fait que rire que lui. Misu à une bonne mémoire, il se souvient de tous les visages qu'il croise et surtout ceux à qui il a joué une blague. N'ayant jamais était regardé de la même façon parts les mêmes personnes. L'enfant cherche qui de tous ses visages et de ses caractères, il est vraiment. Était-il un joueur qui pour cacher ses peines et ses pleures se réfugier derrière ce masque d'enfant pourris gâté ? Qui sait ? Son cœur était aussi noir que le désespoir qu'il ressentait.

Il pouvait aussi bien jouer le petit être impuissant, voir la faiblesse de se faire piétiné et achevé sur le sol comme un malpropre, que celui qui se retrouve au-dessus, le plus fort, celui qui se retrouve à être le méchant de l'histoire, le sadique perfide sans scrupule. La femme tranquille et gentille au foyer au grand macho snobe, Yu arrive à manipulé les gens assez faibles pour croire à ses fables sortent tout droit d'un conte de fée. Mais il ne fait vivre à ces personnes qu'un véritable cauchemar de farce et attrape. Le jeu du chat et des souris l'amuse, surtout si c'est lui le chat. Comme chaque carte le nôtre a aussi des points faibles psychologiquement parlent propre à son histoire... comme sa peur de l'eau, à cause d'un jour, y à bien longtemps, très loin de ce jour, Yu avait vu de ses propres yeux tous les méfaits de ce que pouvaient faire cette horrible liquide qui avait engloutie sa maison dans un tourbillon ténébreux.

Il avait aussi failli mourir noyé dedans. La grosse séquelle qui marqua le jeune homme, c'est que maintenant plus il est loin de l'eau mieux il se porte (Ramen peut quand même boire de l'eau dans un verre). Étrangement les robes et les dentelles, lui plaise plus a mètre qu'à défaire. Il n'est donc pas rare de voir notre garnement se travestir pour son plus grand plaisir de nous faire tourner en bourrique. Au fond de lui-même ce n'est qu'un enfant qui cherche à se faire aimer, tout son mauvais caractère et ses mauvaises blagues, tout cela n'est qu'une mascarade pour qu'on le remarque. Seul depuis sa plus tendre enfance, interdépendant du monde, il tombe dans une profonde dépression. Misu s'imagine que personne n'a jamais voulu de lui et qu'il est voué à continuer son chemin seul dans ce qu'on appelle long trajet de sa vie. Il cherche aussi son grand-frère, il ne la jamais revus, mais connais son existence grâce à son père qu'il l'en à informer avant de mourir, le jeune homme ce souviens de se rire affreux qu'avait fait le vieux avant de rendre l'âme, tout en sortant cette phrase qui le marqua à jamais :

« Deux erreurs de la nature valent mieux qu’une, toi et ton frère ne valait pas mieux quel triste père je suis.»

Ramen n'était pas une erreur de la nature et son frère non plus. Il ne le connaît pas, mais l'envie de lui jouer des tours et de d'amusé à le torturé lui donner presque envie d'éclater de rire. Il ne le portait vraiment pas dans son cœur. Il pense que son ainé à fait exprès de disparaitre rendant ses parents tristes et qu'à cause de leur tristesse, ils se seraient vengé sur lui. Yu veut détruire physiquement et moralement son grand-frère jusqu'à qu'il le supplié de l'achever. Dernier ce masque d'enfant sadique et cruel, I veut réellement retrouver son grand-frère, non pas pour les raisons cité au-dessus mais simplement pour ne plus être seul. Il est le dernier, la seule personne de sa famille qui vivait encore et pour ça il est prêt à tout pour le retrouver. Même à en mourir...

Il était une fois...


Depuis sa plus tendre enfance Ramen a vraiment commencé à vivre le jour de l’anniversaire de son grand-frère. Il n'avait peut-être que deux ans, mais pendant ses premières années il n'avait jamais souri et montrait quelque intéressé pour un jouet ou quelque chose en particulier. Il était toujours dans son coin, malgré le fait qu'il apprit très tôt à marcher et à parler, le sourire, lui était venu que le jour ou ses yeux avaient croisé l’image de ce grand frère qui revenait à la maison. Ce jour-là, je crois bien que c'était le double plus beau jour de la vie des parents, en premier, il avait leur premier fils revenais à la maison et leur second fils venait de montrer le plus beaux des sourires qu'il n'avait encore jamais fait.

La vie continue

Par une nuit noire, de la fumer envahie le ciel laissent apparaître de grandes flammes qui allumaient tous les environs. Qu'est-ce que c'était vous demandé vous ? Ni plus Ni moins qu'une maisonnette qui était en train de carboniser. Une maisonnette que les enfants connaissait très bien, vus que c'était là leurs, Le jeune homme avait réussi à sortir du feu avec l'abruti qui l'avait mis. Et oui sous l'emprise de la folie le gamin de neuf ans avait provoqué l'étincelle qui emmenait le parent droit dans la tombe. Pas très grave après tout, le Ramen n'était pas attaché à ses géniteurs

Ils furent recueillis par un orphelinat. Où il n'en garda aucun souvenir à part celui de sécher les cours et de se battre avec le premier qui s'approchait trop de lui. Je crois bien que le seul jour clair qui se souvenait était le jour de son adoption. Une famille de cirque, travaillent pour le roi de trèfle, avait jeté leur dévolu sur lui pour leur servir de larbin. Le séparent de son grand frère, ça ne fut pas une partie de plaisir en voyant que son frère ne fessait rien pour les arrête.

Ensuite

" Attend, je viens avec toi " cria un enfant.

Cet enfant c'était jeté dans les bras d'un homme bien connu des services de la mafia... et aussi bien connu de L'horloger. Oui, il s'agissait bien d’Elliot Mach, le lièvre de marc.

" Alors, bouge-toi " Il prit la main du garçonnet et le tire dehors et quittent la forêt aussi macabre que pourrait l'être un cimetière.

... Six cadavres, baignés dans une larme de sang que c'était-il passé ici? Pour le savoir, remontons dans le temps.....disons de cinq années ?

Adopter par une famille de troubadours. La famille de Ramen était tout sauf heureuse. Ses parents avaient essayé plusieurs fois de se débarrasser de lui, sans jamais réussir. Ils se furent maudire par cet enfant. Pourquoi ne voulait-il donc pas mourir Cet enfant non-voulus qui arrivait toujours à revenir dans les bras de ses parents, même la noyade n'avais pas réussi. Est-ce qu'une force surhumaine, inconnue voulait garder cet enfant vivant Ne pouvant pas se débarrasser de lui, ils le prénomment Yu, qui était le signe de la mort chez eux, ils l'avait adopté dans l'histoire pour faire plaisir a leur enfants, mais finalement comme chaque enfant ce débarasse d'un jouet, Yu aussi.

Quelques années se déroulèrent dans la haine et le malheur. Ramen avait maintenant 9 ans. 7 ans de maltraitance. Ses parents ainsi que toute sa famille lui fessait faire toutes les corvées, les tâches pénibles et dangereuses. Ils lui refilaient tout ce qu'on ne voulait pas faire. La mère aussi surnommée la vieille par celui-ci était d'une laideur infecte, ils vous terrifient sur place et son corps n'était pas plus beau ses cheveux.

Petite et bien enveloppé, elle était toujours habillée dans une robe très serrée qui nous laisser voir toute sa graisse qui pendouillait. Le père bien au contraire était très maigre même squelettique. Pour échapper au travail, notre petit garçon partait en courant dans les bois les plus proches. Sachant bien sûr qu'à son retour il se ferait sévèrement gronder, mais il s'en moquait tant qu'il pouvait s'amuser quelques heures, caché dans les bois près des arbres et du vent qui étaient ses seuls amis.

Il regardait autour de lui et aperçu un étrange personnage blessé aux bras, il s'approcha avec prudence. "Tu t'es blessé " demanda-t-il doucement. Le lièvre pointa une arme sur le pauvre enfant qui ne voulait que l'aider.

"Ouai ....t'es qui" Le garçon n'avait pas peur du lièvre, il s'approcha et regarda la blessure.

"Moi...Ramen mais maintenant c’est plus Yu.. La blessure n'est pas belle mais, elle n'est pas profonde"

Il arracha un bout de ses vêtements si on peut dire car, ça ressemblait plus à des bouts de chiffon attacher ensemble cas autre chose et fit un bandage avec. Le lièvre sourit et pour le remercier il lui dont un flingue en lui disant son nom et il lui promit que demain il reviendrait. Ce fut comme ça pendant environ deux mois avant que sa famille s'en rend compte, le battent fortement comme punition et le prive de nourriture...

Premier jour : tentation avec le pistolet

Deuxième jour : prend le pistolet

Troisième jour : l'assaut

Il attendit que sa mère lui fit face pour lui donner deux balles en plein cœur, un air sérieux au visage, attendant son père qui avait était alerté par le bruit. Une seule balle dans la tête lui suffit.... ses géniteurs étaient morts leur montres juste devant leurs yeux, il tua ensuite ses sœurs... Il les tua tous, jusqu'au dernier.. Puis parti dans la forêt retrouvait le seul qu'il aimait vraiment ... Voilà l'histoire de Misu March... et oui Elliot avait adopté et renommer ce petit être en profitant de son pouvoir pour faire des choses pas très nettes à cette enfant...


Je suis ni un acteur ni un sans visage, Je suis le valet de pique!!


Le petit cachotier derrière l'écran



Pseudonyme : Misu, ragna, yu XD j'ai pas changer de discours quoi XD
Comment avez-vous connu le forum ? : Un petit roi est venu me prendre à l'arret de bus !
Double Compte : Un jour XD peut-être que le Prof resortira de ma manche x)
Autre : Je suis collant je sais, mais j'aime ça x). Désolé No mais te quitter ? Je ne pense pas que sa soit pour aujourd'hui x) a moins que tu me vires a coup de pied, je reste ici !! Je vous aime trop les gens XD et pour le forum j'ai qu'un mot "MAGNIFICO"



Dernière édition par Misu Y.R Kirasagi le Dim 19 Fév - 21:18, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
♥ Reproducteur de Sexy-Lulu ♥


Messages : 29
Date d'inscription : 01/02/2012

Feuille de personnage
Arme: Cartes de tarots ayant la capacité de se transformer en divers armes
Qui est tu en quelques mots: test
Relations:

MessageSujet: Re: Le prince des glaces ne part pas ~~ FIN   Sam 18 Fév - 1:21

Moi aussi je t'aiiiiiiimeeee ♥
Bon je vais peut-être arrêter de floodé par tous moi X)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☯Je suis l'ordre et le fléau



Messages : 69
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Le prince des glaces ne part pas ~~ FIN   Sam 18 Fév - 14:59

Uh... La fiche est presque totalement correcte !
Néanmoins, personnellement, j'ai du mal à accepter le passage du visage créé par les sans-visages, ce n'est pas logique quant aux règles de Wonderland. ^^ De plus, seuls Julius et Requiem peuvent créer des montres selon l'histoire qui permettent la vie. Quant aux visages, ils sont normalement accordés par Wonderland.
En outre, l'As de Pique n'est pas libre, c'est Eliott, mais le Valet par exemple est libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuni-no-alice.forumgratuit.org
☯Je suis l'ordre et le fléau



Messages : 69
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Le prince des glaces ne part pas ~~ FIN   Mar 21 Fév - 18:11

*revient en se rendant compte qu'il y a des modifications* Oups ! ^^"
Eh bien tout est bon à première vue. ^^ Une seule petite note :
Citation :
en profitant de son pouvoir pour faire des choses pas très nettes à cette enfant...
Je précise évidemment que cette phrase prendra son sens uniquement lorsque quelqu'un jouera le personnage d'Eliott et que c'est lui qui décidera de ce qu'il en sera, j'espère que tu es d'accord. ^^
Sinon tout est parfait, je te met ta couleur et j'ajoute ton lien dans la fiche prédéfinie du lièvre de mars. Tu es validé, bon jeu ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuni-no-alice.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le prince des glaces ne part pas ~~ FIN   Aujourd'hui à 18:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prince des glaces ne part pas ~~ FIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ d'anthoni
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart no Kuni no Alice :: Archive Présentations-
Sauter vers: