AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dolly, sweet dolly ~ | Abby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dolly, sweet dolly ~ | Abby   Ven 17 Fév - 22:29

Pour vous comme pour les autres, je ne suis qu'une poupée pas vrai ?



Nom :Luce
Prénom :Abbygaëlle, mais appelez-là Abby !
Âge : 20 ans parait-il !
Arme(s) : Oh, elle n'est pas fan des armes à feu. En revanche, une dague peut toujours être utile, non ?
Groupe : Neutre
Rôle : Regarde moi bien. Que suis-je hormis une simple sans visage parmi tant d'autres ?
Aime : Le chocolat, les poupées, les rares sans visages qui ont l'intelligence de penser.
N'aime pas : Les étrangers, les acteurs qui se croient supérieurs, les gens trop normaux.
Rang désiré : Sweet dolly, just crazy


Qu'il est mignon !

Tic. Tac. Le bruit de mon coeur. Oups, pardon, mon horloge. Ah, flute, je n'en ai pas. Comme le temps qui passe sans retour en arrière. Et sans pourtant altérer mon visage. Rien d'étonnant car celui-ci est à moitié absent ...
Une bouche, un nez. Des lèvres rosés. Des sourcils, fins, noirs, transmettant des émotions que mes yeux ne peuvent pas montrer. Parce que je n'en ai pas. Des grands yeux mangeant la moitié de mon visage. D'une couleur étonnantes : rouge rubis. Éclatants, envoûtants, brillants, transmettant mes émotions et vous séduisants de leur intensité. J'aurais aimé, tellement, pouvoir dire ce genre de choses. Mais ce n'est pas possible n'est-ce pas ? Parce que j'ai été crée comme ça. Simple poupée parmi tant d'autres. Impossible à distinguer d'une autre pour la plupart des acteurs et étrangers. Et pourtant...
Je ne suis pas une autre. Je suis moi. Brune comme l'ébène, un noir profond, sans reflets coloré. Juste noir comme une nuit sans lune. Une coiffure bien à moi. Long derrière, caressant mes reins, rythmant chacun de mes mouvement par une mouvement de balancier. Courts devant, cachant à peines mes oreilles, encadrant mon visage. Une frange, juste comme il faut, à peine au dessus de l'endroit où auraient été mes yeux. Et toujours quelques cheveux qui refusent de se mettre à leur place. Parce que c'est moins drôle sinon ... Imprévisibles. Au contraire de ce bruit incessant sous leur poitrines.
Frêle poupée, fine poupée, féminine dans sa fragilité. Pâle comme la neige. Porcelaine fine et pourtant ...
Habillée comme une poupée ... Uniforme de lycéenne ou kimono traditionnelle, la jeune femme ressemblerait presque réellement à une poupée telle qu'on les trouve dans les chambres des petites japonaises. Assise sur une armoire, admirées pendant un temps puis laissées là, immobiles, prenant la poussière en attendant, en vain, qu'on leur accorde à nouveau un peu d'attention ...

T'es un tordu toi.

Vous ne croyez pas si bien dire. Je suis une horloge. Composée de deux sons opposés. Tic. Tac. Le jour et la nuit. Gentille et méchante. Douce et brutale. Empathique et Sadique. Jamais pareille dans la même minute, différente à chaque instant sans jamais changer d'aspect. Qui sait comme s'y prendre avec moi ? Pas grand monde. Parfois je demande de l'attention, parfois elle m'insupporte. Besoin d'aide affreux, pleurs et cris, regards larmoyants et voix apeurées. Aide moi je t'en prie, aide moi à sortir d'ici. Poupée brisée, cassée, tombée de son piédestal pour un monde trop brutal. Couverte de poussière par manque d'attention, elle rampe à vos pieds pour que vous la regardiez. Et aussitôt que vous avez pitié ...Ne pleure pas pour moi, de toute manière je n'ai pas besoin de toi. La tête haute, le port altier. Poupée de porcelaine, fière et adulée. Seule peut être -surement- mais indifférente. De toute façon, personne ne vaut son attention. Si tu m'aime je te hais, haïs moi je t'aimerais. Peut être.
Prend moi dans tes bras, aime moi. Qu'elle soit douce ou pas, ce besoin d'affection reviens toujours. Câlins amicaux, ronronnement de chaton affectueux. Juste ça, juste tes bras. Qu'elle ait l'impression, quelques secondes au moins, de ne pas être une simple poupée sans importance, que quelqu'un l'aime pour ce qu'elle est, pas pour ce qu'elle doit être, qu'elle peut se reposer sur un ami, une personne, un autre être qu'elle même, chasser ses démons pour un bref instant, noyer la peur dans la tendresse. Puis plus peut être. Baisers exigent, sans signification certaine. Aime moi. Se perdre en un autre, oublier pour un moment la vie et ce qui l'entoure, se perdre dans autre chose, de plus beau, de meilleur, court instant de volupté pendant lequel elle est aimé et admiré. Jolie, jolie poupée.
Entre crise d'angoisse et d'affection, câlins et violence, admiration et haine, saurez vous la domptez assez pour vous venter de la connaitre ? Schizophrène ? Peut être. Bipolaire ? A la folie.
Il était une fois...

Je t'aime. Parce que c'est ainsi que commencent toutes les histoires, non ? Deux personnes qui s'aiment. Sinon il n'y aurait pas d'enfants. Quoi que ... Finalement, il suffit qu'il y en ai une qui aime, un peu trop. Ou même pas ... Un acte suffit, fait normalement avec amour, ce qui n'est pas vrai dans tout les cas. Le cas d'Abby est un entre deux. Ils s'aiment ... Mais elle ne voulait pas faire ce qu'il fallait pour avoir un enfant. Qu'importe, une sans visage n'a pas son mot à dire n'est-ce pas ? Faux départ.
Un peu. Aussi loin qu'elle se souvienne, elle a toujours admiré son père. Parce qu'il avait ces yeux que sa mère n'avait pas, ce bruit ininterrompu quand elle posait son oreille contre sa poitrine. Le même que celui de l'horloge du salon : grande et majestueuse. Alors son père l'était aussi, non ? C'est en tout cas ce que sa mère lui disait. Que son papa était le plus grand, le plus beau. Qu'il fallait le respecter parce qu'il était important. Lui, son horloge et ses yeux. Et que par sa situation d'acteur, il leur était supérieur. Balivernes. Chut, elle ne le sait pas encore.
Beaucoup. Câlins, bisous, bonheur, ciel bleu, oiseaux qui chantent et papillons qui volent. La belle époque où son père l'aime encore. Fait semblant du moins. Sa mère ? Oui, elle l'aime bien sur. Mais elle ne doit pas trop le montrer. Une sans visage se doit d'être discrète, il n'y a que les acteurs, les étrangers et les enfants qui peuvent montrer leurs sentiments en toute impunités. Les autres doivent se cacher. Alors les marques d'affections, c'est discrètement, en cachette, entre deux apprentissages du père à sa fille. Qu'elle sache comment se comporter lorsqu'elle aura des yeux et qu'on viendra la chercher pour qu'elle ait enfin son rôle ... Espoir vain.
Passionnément. La passion. Bien ou mal ? Quelle question. Mal, toujours. L'excès tue, c'est bien connu ... Son père l'aimait, un peu trop, espérait, beaucoup trop, la hait maintenant, passionnément ... Aussi fort qu'il a pu aimer ce petit être venu de sa seule envie, son ambition aux cheveux bruns et au sourire innocent. Plus jamais. Puni, toujours, haïe, aussi, frappée, plus fort. Il m'est supérieur et je lui doit le respect. NON! Courber l'échine pour mieux frapper par derrière. Se laisser faire en serrant les dents. Sembler admirative pour quelqu'un qui a fait une chute mortelle dans votre estime. Cracher son venin et plus si affinité. Figurativement d'abord, puis littéralement, au risque de se faire tuer. Une sans visage morte parmi tant d'autre, quelle importance ? Après tout, elle n'a même pas de rôle ! Haine, colère, pleurs, chute, brisure irréparable.
A. La. Folie.Folle, parce qu'elle l'est devenue grâce à lui. Totalement bipolaire, passant du rire aux larmes sans transition. Tellement différente d'elle même qu'elle pourrait sembler schizophrène. Et après tout ... Pourquoi pas ? Elle erre dans le Wonderland, indifférente à la guerre qui oppose le château à la mafia. De toute façon, cette guerre ne concerne que les acteurs. Pourquoi prendre part alors que toute façon, elle ne les aime ... Pas du tout.

Le petit cachotier derrière l'écran



Pseudonyme : Appelez moi Abby ou Selphie =)
Comment avez-vous connu le forum ? : Wonderland, Nofy et Requi' :3
Double Compte : Nop, mais je me dis que ça devrait peut être pas tarder ...
Autre : Je suis un nounours pingouin poney a crinière douce et soyeuse qui ronronne comme un chat, fait graou comme un lion, greuh comme un ours et nyuh comme les pingouins de mon monde de bisounours gouvernés pas les teletubbies qui sont sous mon contrôle.


Dernière édition par Abbygaëlle Luce le Mer 22 Fév - 11:33, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
♥ Reproducteur de Sexy-Lulu ♥


Messages : 29
Date d'inscription : 01/02/2012

Feuille de personnage
Arme: Cartes de tarots ayant la capacité de se transformer en divers armes
Qui est tu en quelques mots: test
Relations:

MessageSujet: Re: Dolly, sweet dolly ~ | Abby   Sam 18 Fév - 1:19

Selphiiii ♥ Euh je veux dire Abbbbbbbbyyyyy ♥♥
Dans tous les cas toujours aussi mimi Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dolly, sweet dolly ~ | Abby   Mer 22 Fév - 11:41

    Merci Requi'!
    Je crois bien que j'ai fini =)
Revenir en haut Aller en bas
C'est poussinant <3


Messages : 85
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 20
Localisation : Essaie de m'arrêter~

MessageSujet: Re: Dolly, sweet dolly ~ | Abby   Mer 22 Fév - 12:25

COUPINE sans-visage !♥♥♥ 83

Bah même si je valide pas les frangins méchants lanceurs de chaussures *nyahaha* je valide les jolies petites poupées que chaime mwa. <3 *met une casquette de contrôleur* Tes papiers sont en ordre, je valide ! Bon jeu ! x3




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nofacekun.yolasite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dolly, sweet dolly ~ | Abby   Aujourd'hui à 18:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Dolly, sweet dolly ~ | Abby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Dolly caniche abricot 2 ans
» Dolly ▬ Poupée de papier.
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart no Kuni no Alice :: Archive Présentations-
Sauter vers: