AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I'm no more a Liddell, I'm Alice... Redroses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coupez-lui les *biiiiiiiiiiip* !!


Messages : 7
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: I'm no more a Liddell, I'm Alice... Redroses   Lun 20 Fév - 15:30

I am Redroses



Nom : Redroses (anciennement Liddell)
Prénom : Alice
Âge : 17 ans
Arme(s) : Oh si tu savais... *hihi*
Groupe : Heart Castle
Rôle : Reine de Cœur, anciennement étrangère.
Aime : La lecture, la musique, faire tomber des têtes, l'asservissement, Peter White, les roses, le thé, les peluches.
N'aime pas : La faiblesse, le Joker, ceux qui prennent des risques inutiles, les rêves, les criminels.
Rang désiré : ♥ Queen of misfortune ♥


Qu'il est mignon !

Elle est un charme qui ne laisse pas paraître son côté mauvais. Jeune fille à la fois simple et mignonne à première vue, elle possède une peau de porcelaine qui accentue la rondeur de son visage et ses grands yeux bleus à l'air presque trop gentil. De taille un peu plus petite que la moyenne, elle possède un corps fin et frêle qui laisse fortement douté sur la force de son esprit, ce serait cependant une bien belle erreur que de sous-estimer la reine en personne... Celle qui laissait autrefois si facilement transparaître ses émotions sur son visage les cache bien aujourd'hui en présence d'autrui, comme "elle" le faisait de son vivant. Car le visage froid de cette enfant qui a abandonné toute son humanité pour régner est le résultat de l'admiration passionnée qu'elle porta à celle qui la précéda, Vivaldi. Pourtant, lorsqu'elle est seule avec quelqu'un qui la connait un tant soit peu, elle fini bien vite par faire tomber le masque et retrouver ces expressions qu'elle ne sait toujours pas expliqué : quels sentiment ressent-elle à l'instant ?

Étant née d'une bonne famille, Alice se doit évidemment de porter une robe galante et décorée, et étant à présent Reine, elle se doit d'être toujours fière et puissante dans sa tenue. Portant des robes bouffantes, ornées, semblant être une adaptation de la robe de Vivaldi mêlée à son ancienne robe bien plus simple, il lui arrive cependant de se vêtir de manière bien plus complexe et basée sur l'apparence quand il lui faut paraître devant le peuple dans le but d'être respectée. Elle considérait autrefois Lorina comme un exemple... Mais qui est Lorina aujourd'hui si ce n'est un nom qui lui fait vaguement se souvenir de quelque chose qu'elle ne cherche pas particulièrement à retrouver dans sa mémoire ? Si les froufrous et dentelles allaient bien mieux à sa sœur dans son esprit auparavant, elle les porte aujourd'hui fièrement, sans la moindre peur de paraître ridicule, et ces tenues lui donnent une apparence puissante que Lorina elle-même n'aurait jamais pu égaler...

Pourtant, certains traits restent les mêmes avec le temps quand d'autres évoluent. Ses cheveux blonds sont toujours aussi longs même s'ils sont à présent légèrement plus fournis, et toujours retenus du même ruban pourtant cette fois-ci rouge. Elle ne le retire que pour dormir, celui-ci reposant discrètement sous sa couronne quand elle doit porter cette dernière. Elle a gardé ce style plutôt mignon et fin, qui s'accorde plutôt bien à ce qu'elle appréciait par le temps. Elle a évidemment de fins doigts gracieux qui lui ont ainsi permis d'apprendre les bases du piano, mais aujourd'hui ceux-ci sont couverts d'un sang invisible mais ineffaçable, et le cœur qui devait battre dans sa poitrine, aujourd'hui, sous cette magnifique cicatrice, fait...

Tic, Tac~


T'es un tordu toi.

Alice Liddell est une gentille fille polie et délicate qui n'aime pas la violence... Mais Redroses n'est pas une Liddell, n'est-ce pas ? Froide et hautaine, elle force le respect auprès d'autrui par sa réparti et sa force d'esprit. Tout ce que vous connaissiez de l'Alice d'antan n'est plus quand Redroses prend en main son rôle de reine : Glaciale, subtile, moqueuse, impassible, joueuse... Elle n'est pas le genre de personne que l'on veut rencontrer au risque de la rendre en colère. Car Alice s'énerve facilement, et comptez bien sur le fait qu'elle ne vous laissera pas partir si facilement si vous venez à lui déplaire. Car la Alice paisible et pacifique que vous connaissiez est aujourd'hui plus froide et violente que n'avait pu l'être Vivaldi. N'ouvrant que difficilement son cœur, elle est vue par tous comme une Reine à la fois cruelle et juste, juste quand il s'agit de son devoir de Reine mais cruelle quand il faut punir ou quand on lui déplait.

Mais celui qui la connait bien vous dira que ce n'est pas Alice. Car lorsqu'elle n'est plus Reine, lorsqu'elle est juste en présence d'un ami... non, pas un ami, quiconque qui connaisse son véritable esprit, elle redevient en partie l'Alice qu'on connait. Douce, gentille, directe, elle abandonne son masque de mensonge pour reprendre sa fraicheur naturelle. Cependant, elle en reste un peu capricieuse et s'emporte toujours facilement, ce qui ne l'empêche pas de redevenir cette petite fille maladroite mais si triste qu'on connaissait avant. Triste ? Derrière sa joie de vivre, la jeune Alice regrette toujours son passé, et si elle a fait en sorte de l'oublier, si elle ne parvient pas à s'en rappeler peut-être par désir de ne pas s'en rappeler justement, elle ressent tout de même les douleurs qui y sont liées, voulant encore moins s'en souvenir. Elle en a complètement enfermé les quelques souvenirs joyeux qu'elle avait, ne se rappelant éventuellement que des acteurs qu'elle connaissait : elle se rappelle encore de Julius, si froid et gentil à la fois, et ne peut s'empêcher d'aimer ce croque-mort maladroit qu'elle voit plutôt comme un dieu que comme un diable. Elle se rappelle encore Mary, cet homme joyeux au si mauvais violon qu'il vaut mieux ne pas tenter à tester une attraction inachevée de crainte qu'il le fasse vraiment. Et Peter... cet idiot de lapin blanc est toujours aussi insouciant. Toujours ? Comment cela toujours... ? « ... Je ne m'en rappelle pas... »

Malgré tout cela, Alice ne laisse jamais ses souvenirs empiéter sur ses devoirs. Elle se permet bien des caprices, et souvent s'abandonne à vouloir voir le sourire sur le visage d'un de ses sujets, aussi bien Acteur que Sans-Visage, à vouloir le rendre heureux. Mais elle continue de cacher cela derrière ce masque de jeune fille frêle au caractère fort et terrifiant, à la poigne de fer et à l'esprit tactique, au cœur de pierre et aux gants de velours ornés de griffes. Alice est une manipulatrice~

Il était une fois...

« La vie d'Alice pourrait être considérée comme normale bien qu'un peu triste. Née d'une famille aisée, elle avait deux grandes sœurs qu'elle aimait beaucoup : Lorina et Edith. Tout semblait parti pour qu'Alice et ses deux sœurs aient une vie normale et même plutôt belle, pour que Alice se fasse des amis, passe du bon temps avec leur cousine qu'elle aimait tant la jeune Isola, mais ce fut bien loin d'être le cas : très jeune, Alice perdit ses deux parents dans un accident. A partir de cet instant, la famille ne fut plus aussi soudée qu'avant. Edith en voulait atrocement à Alice de ne pas avoir pleuré la mort de leurs parents. Mais comment une si petite fille pourrait pleurer quelque chose qu'elle ne comprenait pas totalement ? Bien sur qu'elle souffrait, mais elle ne parvenait pas à pleurer de cela. Alors qu'Edith, pleine de haine envers Alice, avait quitté les deux sœurs pour se construire elle-même sa vie, allant habiter chez leurs grands-parents de même que Isola qui avait subit elle-même des problèmes de son côté de la famille, des malheurs bien désolants, Alice fut prit en charge par leur sœur aînée, Lorina.
Lorina était une jeune femme très douce et très raffinée. La parfaite jeune fille de bonne famille en somme, à la fois charmante et respectable. Alice l'avait toujours admirée, et l'aimait beaucoup. Elles passaient leur temps ensemble à lire et à discuter, elles buvaient le thé ensemble, elles s'entendaient à merveille en définitive. Si l'on ne les voyait pas ensembles, c'est que l'une était partie chercher quelque chose pour se divertir avec l'autre ou tout simplement qu'elle avait un rendez-vous important, ce qui arrivait le plus souvent à Lorina. Dans ces moments là, Alice passait le plus clair de son temps à se reposer en extérieur ou pensait à Isola quand elle n'était pas là pour jouer avec ses deux cousines. C'est ainsi qu'elle l'a sans doutes rencontré, lui...
C'était un homme doux et agréable, toujours polit et en général joyeux. Elle est bien vite tombée amoureuse de cet homme, et lui l'avait accepté à bras ouverts. Ils se sont même fiancés... Si seulement elle s'était douté qu'il pourrait tomber sur le charme de quelqu'un d'autre dont elle était proche... Car oui, si elle passait de plus en plus de temps avec lui, les yeux de cet homme se tournèrent bien vite vers une autre. Et quelle autre ! Douce, belle, intelligente... Une vraie lady, tout ce que n'était pas Alice. C'était évidemment Lorina.
Lui en voulut-elle pour autant de lui prendre celui qu'elle aimait ? Lui en voulut-elle pour autant d'aller si bien avec cet homme qui l'avait trahi ? Elle ne le pouvait, c'était sa sœur, sa vraie seule famille proche. Elle poursuivit sa vie comme si de rien n'était... Mais à l'intérieur, elle souffrait atrocement. Elle voulait que l'on s'intéressât à elle, que l'on l'aime enfin. Elle souffrait de ne plus être avec lui et de le voir en plus avec sa sœur. Elle souffrait de voir tout cet amour qu'elle ne pouvait vivre elle même. Elle souffrait, oui, elle souffrait.
C'est ainsi que, quelques temps plus tôt, elle se retrouvait là, dans le jardin, avec sa sœur. Elle s'était endormie. De quoi elle rêvait ? Sans doutes de ce monde et de ce jeu qui l'attendaient à bras ouverts, là où elle pourrait trouver quelqu'un qui l'aime vraiment.
Là où elle pourrait retrouver celui dont elle n'a étrangement plus souvenirs : Peter.
Seulement, ressentirait-elle même chose que lui après l'avoir oublié ?
Parviendrait-elle seulement à s'en souvenir ?
Alors que sa sœur l'avait éveillée, Alice semblait encore perdue dans son rêve. Un jeu... puisque ce sont les règles. Lorina s'est levée et est partie chercher un jeu. Elle peut bien dormir encore un peu, notre petite Alice, continuer de rêver... Continuer de s'enfoncer dans sa folie dans laquelle sa sœur est encore vivante ; mais Lorina, la belle et douce Lorina, est-elle bien réelle cette sœur dont Alice ne peut plus se passer ? Il y a si longtemps qu'elles sont ensembles sans plus de soucis que cela, Edith ne semble pas apprécier quand Alice parle de Lorina et la traite de menteuse. Est-ce vrai ? Lorina serait-elle... Mais Alice a déjà tout oublié, oublié tous les souvenirs de cela. Qu'est-ce que ça signifie ? Qu'est-il arrivé à Lorina ? La folie de vouloir croire que sa sœur est toujours là a retiré à la jeune Alice ses derniers souvenirs de ce qui arriva à Lorina, ce jour-là... et l'image de la jeune lady sur son lit de mort.
Edith et Isola sont arrivées. Les grands-parents les ont amenées pour qu'elles passent un peu de temps avec Lorina et Alice. Ou juste avec Alice... Edith semble mécontente, mais Isola parle bien avec Lorina n'est-ce pas ? ... Serait-elle folle aussi ? Non, Lorina doit exister, si elle y croit aussi, Lorina est bien là... Une ombre paraît dans e jardin, un lapin blanc approche. Alice prendra-t-elle conscience de sa folie un jour ?
Cela dépendra du jeu, uniquement du jeu.
Puisque chaque jeu a ses règles.
Ça y est, tu as compris ? »


Alice Redroses ouvrit les yeux. Qu'est-ce que c'était, un rêve ? Elle s'étira dans son lit, jouant du bout des doigts de quelques pétales de rose étalées sur les draps rosés. Quel étrange rêve, un peu morbide mais amusant. Oui, elle venait juste de se réveiller d'un rêve dans son esprit... Elle prit doucement dans ses doigts une des peluches qui la surveillaient dans son sommeil, et serra le petit animal si tendrement cousu dans ses frêles bras, un sourire aux lèvres. Pourquoi un sourire ? Elle ne le savait pas non plus... Depuis l'accident du Joker, elle avait décidé de tout enfermer au fond de son esprit : rêves, souvenirs, sentiments... Son passé n'appartenait plus qu'à ses rêves, et déjà celui-ci était redevenu flou dans son esprit. Elle tenta de se rappeler de l'histoire globale, de qui était là. Elle tenta de se rappeler de ce qu'elle avait ressenti. Elle tenta de capturer des bribes du souvenir... Mais le voilà déjà reparti en poussière.

Elle resta un instant silencieuse dans son lit. Il était vrai... Il était vrai qu'une Reine n'avait pas le temps de s'attarder pour des rêves aussi futiles que ceux d'être une petite fille normale. Elle sourit, touchant du bout des doigts une cicatrice sur sa poitrine.

« Tu vois ? »


La cicatrice s'étalait vers le centre de son frêle corps, découpant l'espace entre ses deux seins. Elle la caressa fébrilement, continuant de rêver tout en portant son attention sur cette pièce emplie de peluches et pétales de rose. Elle se souvenait de ce qu'il s'était passé ce jour-là : elle avait amené une montre, celle du lapin Peter White, à Julius Monrey. Celui-ci avait accepté de la réparer, mais Alice était perdue dans ses pensées. Lorsqu'elle y pensait, elle avait mal à son cœur, mal... Et si elle cessait d'être ce qu'elle était ?

« Tu vois ce que c'est ? »


Une nouvelle enveloppe corporelle pourtant sensiblement semblable à la précédente. Elle n'avait demandé que cela, et à la place du cœur... une montre. Voilà comment son corps sans plus de différence s'était trouvé affublé de cette cicatrice et du terrible engin qui tic-taquait dans sa poitrine. Tic, Tac~

« Je vais te dire ce que c'est... »


Elle entendit du bruit dans la pièce d'à côté. Les servantes devaient être en train d'attendre qu'elle se lève pour pouvoir la vêtir. Trois coups retentissants à la porte, et une voix familière. Redroses se releva, chassant d'un geste un pétale emmêlé dans ses cheveux d'ange. Il était temps de se mettre au travail, car...

« Ce sont les règles du jeu. »


Le petit cachotier derrière l'écran



Pseudonyme : Nofy ♥
Comment avez-vous connu le forum ? : Ben par quelqu'un du forum voyons. xD //VLAN//
Double Compte : No Face ! <3
Autre : Nyaaah♥


Dernière édition par Alice Redroses le Mer 20 Mar - 13:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☯Je suis l'ordre et le fléau



Messages : 69
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: I'm no more a Liddell, I'm Alice... Redroses   Mar 21 Fév - 18:08

Eh bien Alice il n'y a pas de raison de refuser ta fiche. ^^ (Hein "copie-colleuse" ? ^^')
Validée, bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuni-no-alice.forumgratuit.org
Coupez-lui les *biiiiiiiiiiip* !!


Messages : 7
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: I'm no more a Liddell, I'm Alice... Redroses   Mer 20 Mar - 13:57

Fiche modifiée~♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☯Je suis l'ordre et le fléau



Messages : 69
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: I'm no more a Liddell, I'm Alice... Redroses   Jeu 21 Mar - 15:19

Vérification achevée, tu peux reprendre le jeu. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuni-no-alice.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm no more a Liddell, I'm Alice... Redroses   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm no more a Liddell, I'm Alice... Redroses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AERIN ▽ Misguided Ghost
» LES POINTS ☩ ce qu'ça veut dire et ses récompenses
» ALICE LIDDELL ∂ You've used me and abused me, but you will NOT destroy me!
» Pandore Liddell
» Alice Liddell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart no Kuni no Alice :: Archive Présentations-
Sauter vers: