AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi y a-t-il toujours des acteurs partout ? [PV Théma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pourquoi y a-t-il toujours des acteurs partout ? [PV Théma]   Mar 28 Fév - 11:37

Pourquoi y a-t-il toujours des acteurs partout ?
PV THEMA


    Ce matin là, lorsque Abbygaëlle se réveilla, le soleil n'avait pas encore décidé de se lever. Sympathique particularité du Wonderland que de ne pas avoir de repère grâce au jour et à la nuit. Parce que, oui, à 9h dans un autre monde qu'elle ne connait pas, le soleil serait déjà levé depuis un certain temps. Mais ça, la demoiselle l'ignore, et se lève donc, tentant de remettre rapidement ses cheveux en place. Un soupir. Elle n'avait pas grand chose à faire aujourd'hui. Comme hier, avant-hier, avant-avant-hier et ... Oui, enfin vous avez compris quoi. En même temps, en tant que sans-visage, elle était dépourvus de rôle. Et en tant que rebelle de la vie, parce que, oui, elle a le droit de l'être d'abord, elle refusait de se mettre au service d'un quelconque royaume. Si c'était pour se faire couper la tête par Vivaldi parce que celle-ci avait besoin de se défouler ou se prendre un coup de revolver par Blood qui pète un câble, autant rester seule ! Et puis ça lui évitait d'avoir à côtoyer trop d'acteurs dans une même journée. Pas qu'elle ait une dent contre eux mais ... Ah bah si en fait. En tout cas, elle ne supportait pas de se voir traiter comme une moins que rien.

    La demoiselle s'habilla donc rapidement, prenant sa tenue traditionnelle japonaise, un kimono qu'elle affectait particulièrement. Elle lutta un peu pour nouer la ceinture comme il faut. Un peu maniaque, elle ne supportait pas quand celle-ci était de travers. La plupart des femmes qui portait le kimono laissaient quelqu'un d'autre l'attacher, mais étant seule la brunette était obligée de se débrouiller seule. Elle se peigna avec ses doigts, ses cheveux n'ayant pas tellement de nœuds grâce à leur nature plutôt lisse. Remettant les mèches courtes en avant et longues à l'arrière, balayant sa frange pour qu'elle soit bien positionnée sur son front. Elle se jeta un peu d'eau sur le visage, donnant une jolie couleur rosée à ses pommettes et achevant de la réveiller. Elle épousseta sa tenue et commença à marcher en direction du royaume de cœur.

    A vrai dire, sa destination n'était pas réellement prémédité. Elle se baladait juste, sans but particulier, laissant ses pieds décider pour elle de l'endroit où elle se rendrait aujourd'hui. Petite poupée vagabonde ... Ses pieds, nus, avançaient pour l'instant dans l'herbe encore mouillée de la rosée du matin, la chatouillant légèrement. Assez pour qu'elle s'en rende compte, pas assez pour la déranger. Elle avançait sans regarder le paysage évoluer autour d'elle, passant des arbres de la grande forêt aux bâtisses du village de cœur. S'en doute s'en rendait elle compte, vaguement, mais elle semblait totalement ailleurs. Perdue dans ses pensées. Un peu comme à son habitude. Et encore, elle était plutôt sur terre aujourd'hui ... Enfin, sur Wonderland, quoi.

    Elle semblait d'humeur plutôt agréable ce matin là. Elle appréciait la douceur de l'herbe sous la plante de ses pieds, l'air frais, le ciel encore sombre alors que le soleil semblait paresseux aujourd'hui. La jeune femme étant au moins bipolaire, au plus schizophrène d'après certain -ses deux caractères étant tellement opposés qu'ils paraissaient appartenir à deux personne radicalement différentes- il était assez difficile de dire combien de temps ce calme allait durer. Quand à l'hésitation sur sa pathologie, peut être était-ce simplement lié au fait que les examens médicaux psychologique étaient purement humains. Après tout, ici, tout le monde était plus ou moins fou, n'est-ce pas ? En tout cas, peut être s'agissait-il du calme avant la tempête ? Peut être ... Qui sait. Toujours est-il que pour le moment, elle ne semblait pas prête à crier de colère pour une broutille quelconque.

    Arrivée au centre du village, elle regarda autour d'elle. Il n'y avait pas grand monde. Sans doute la population se trouvait elle au château ou dans une autre partie du royaume. Seuls quelque sans visages se baladaient, le visage baissé vers le sol, dans un attitude soumise qui lui donnait la nausée. Une vague de colère passa en elle, se brisant heureusement sur les remparts de son attitude détachée du jour alors que le soleil se décidait brusquement à illuminer le village. Elle leva la tête pour observer le ciel, désormais d'un bleu éclatant, et continua d'avancer un peu, ses pieds caressant les pavés chauffés par l'astre lumineux. Elle ne portait pas de chaussures avec son kimono. Parfois, avec son uniforme et encore, pas toujours ...

    De toutes façons, tout le monde s'en moquait bien, non ? Elle avait beau se détacher, à la fois par son attitude et son code vestimentaire, elle ne restait aux yeux des acteurs et étrangers qu'une simple poupée, une marionnette faites pour satisfaire leurs désirs. Mais avant qu'elle leur obéissent, ils pouvaient toujours courir. Et alors qu'elle pestait silencieusement contre l'attitude des acteurs envers les sans-visage et la soumissions de la grande majorité d'entre eux, elle leva la tête pour rencontrer un visage comportant deux yeux noirs. Oh, très beaux pour être honnête, mais la présence de ceux-ci sur le visage de la personne qui était en face d'elle la fit se crisper brutalement, se détournant rapidement et accélérant, sans se rendre compte qu'elle bousculait l'acteur qui lui faisait précédemment face. Grave erreur ? Elle allait rapidement le découvrir ...


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 16/02/2012
Localisation : Dans la marre aux canards~♫

MessageSujet: Re: Pourquoi y a-t-il toujours des acteurs partout ? [PV Théma]   Mar 13 Mar - 22:24

La liste semble s'allonger à vue d'oeil au fur et à mesure que je déplie le papier. Nom d'un canard, ne suis-je pas censé être général de guerre ? La liste de course de Kyrios, celle du cuisinier, deux servantes, un soldat, et en dernier plan peut-être un peu la mienne... Ah, ça m'apprendra à être trop gentil, cependant je crois reconnaître la fin de tout cela. Enfin, il me semble seulement dans un premier temps, mais si c'est pareil que les sept ou huit première fois quand je baisserai les yeux sur le reste de la liste elle me semblera toujours infinie, en espérant également que lorsque je reviendrais les cinq intéressés ne se rendra pas compte qu'il a oublié quelque chose. Je laisse échapper un rire nerveux en pensant à Kyrios qui doit s'il ne travaille pas attendre avec grande impatience mon retour, même si ce ne sera pas forcément dans le sens aimable auquel on peut s'attendre...

-Si j'oublie quelque chose je suis bon pour une punition...

On aurait presque pu croire que c'était mon professeur de la manière dont j'en parlez. Remarquez, dans plusieurs cas il était mon professeur cela est vrai... Mais. Mais non, pas du tout, pas dans ce sens là ! Bon, okay, il est pas blanc comme neige mais tout de même... Arrêtez de me regarder ainsi, je n'y suis pour rien ! Enfin, presque rien, mais peu importe, ce n'est pas de CE type d'enseignement que je parlais ! Comprenez qu'il reste mon aîné dans le domaine de la gestion des armées du Royaume, il était acteur bien avant que je le sois moi-même. D'ailleurs je me demande bien quel âge il peut avoir... À vue d'oeil, il a tout juste le même âge que moi, mais je commence à me dire qu'il vaut mieux que je ne fasse pas confiance à l'apparence pour de telles déterminations. Si ça se trouve il a plusieurs dizaines de vies de plus que moi, ahah...

En y repensant, je me dis que peut-être que je pourrais continuer de flâner un peu dans la village. Je souris en voyant un groupe de sans-visages discuter en face d'une boutique. C'est le genre d'ambiance simple que je vivais avant, il n'y a pas si longtemps que ça. J'ai un peu de mal à imaginer que je puisse un jour oublier ma petite vie de garçon de village pour ne plus prêter attention qu'à mon devoir d'acteur, mais après tout les autres acteurs vivent ainsi. D'un autre côté, il faut avouer que s'ils m'envoient à chaque fois prendre leurs courses juste parce que j'ai eu la maladresse de proposer de récupérer un petit quelque chose - sachant qu'un petit quelque chose chez eux prend la dimension conséquente de deux feuilles de liste de course, évidemment c'est plus drôle comme ça ! - j'aurai bien du mal à oublier l'importance de ce village pour moi.

D'un autre côté, je devrais ne pas traîner trop longtemps non plus, sinon je n'aurai pas le temps d'aller acheter les chiffons et les vêtements... Et voilà que je me met à parler comme une femme à la maison partie faire les courses pour son petit mari ! Même si en l'occurence il y avait juste un soldat, deux servantes, un cuisinier et... Non, pas un mari, non, c'est faux. C'est juste un partenaire aux moeurs un peu étrange. Pas ce genre de partenaire ! Enfin si et non à la fois... Je lâche un long soupir en arrivant sur la place centrale, jetant un oeil à une vitrine quelconque dans laquelle des objets décoratifs étaient exposés fièrement. Je m'avançais pour les admirer à côté d'un autre sans-visage. Lorsque ce dernier me vit, il détourna aussitôt la tête, comme fixant le sol, et s'éloigna un peu précipitamment. Je le regardais partir d'un air surpris.

-... Coïncidence...

Je me redressai avec un soupir, vérifiant au passage que je ne risquais pas de répendre une fois de plus au sol tout le contenu du sac que je portais tant bien que mal, je reprenais la direction des magasins. Finalement, plus vite j'en aurai fini avec cette liste de courses mieux ce sera... Tiens ? Il y a quelque chose d'étrange dans cette passante... C'était une sans-visage, plutôt jolie et surtout démarquée. Elle n'était pas vêtue sobrement contrairement aux autres villageois - je remarquais d'ailleurs au passage grâce à la distance entre nous ses pieds nus qui frollaient le sol en douceur - et avançait, le visage légèrement relevée. Que regarde-t-elle ? C'est assez décevant de ne pas pouvoir savoir ce que regardent les autres, maintenant que j'ai des yeux... Fixe-t-elle le ciel, une enseigne, ou même quelqu'un ? Je la vois avancer droit sur moi, comme si elle avait l'intention de m'aborder. Je m'arrête, la fixant d'un air interrogateur ; elle semble alors me remarquer. En un quart de seconde, elle se crispa, changeant de direction en détournant son visage si clair et vide. Est-ce que ma présence pose tant de problèmes ?

Je prenais une mine perplexe, me détournant à mon tour pour aller achever mes courses, mais il semblerait que quand l'un part d'un côté et l'autre de l'autre, la proximité provoque un certain choc... En d'autres termes, nous nous bousculions mutuellement, et évidemment pour ne rien arranger à ma maladresse naturelle cela va même jusqu'à me faire tomber une fois de plus mes courses, et d'un sursaut de surprise évidemment ne parvenait à rattraper rien de son contenu, laissant plutôt échapper un inutile bien que bref cri pour accompagner la chose.

-... Oh.

Je me retournais vers la sans-visage qui semblait vouloir s'éloigner et la rattrapais par un pan de son kimono avec un regard qui se voulait sévère. Enfin, sévère c'était une manière de voir les choses, j'avais tout de même tendance à sembler bien trop doux la plupart du temps ; que voulez-vous, essayez un peu de sembler naturellement agressif quand vous passez votre temps auprès de Kyrios dans la même situation que moi, on en reparlera après.

-Dites-donc, ma compagnie ne vous enchante peut-être pas vous aussi mais des excuses c'est le minimum de politesse.


Surtout que je vais devoir passer encore un moment à tout ramasser maintenant... Nom d'un canard.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pourquoi y a-t-il toujours des acteurs partout ? [PV Théma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Théorie] Pourquoi Sacha a-t-il toujours 10 ans ?
» Pourquoi déteste t-on toujours les nouvelles générations?
» (lexi) je courrais toujours pour aller partout, mais je ne pensais pas pour autant que ça allait me mener quelque part.
» « Je courrais toujours pour aller partout, mais je ne pensais pas pour autant que ça allait me mener quelque part.» Elea
» Pourquoi c'est toujours à moi qu'arrive ce genre de choses? (demande de RP)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart no Kuni no Alice :: Archive RP-
Sauter vers: