AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yeah p'tit Lu me revoilà !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Yeah p'tit Lu me revoilà !   Mar 28 Aoû - 15:02

What the fuck is that Sorcery ?!?!


Nom : Scripson
Prénom : Andy
Âge : Pfiou, alors ça ! On va dire 1206 ans ? À la louche hein !
Arme(s) : Des massues de jonglages qui deviennent deux révolvers gros calibres
Groupe : Cirque !
Rôle : Sans-visage, jongleuse
Aime : Jongler, les jeux de cartes, les jolies filles, s'amuser, jouer à tuer, infiltrer, câliner les grands terrifiants (type le Jocker ou Lucyfer), Wonderland♥ et P'tit Lu♥
N'aime pas : Les charmeurs, les faibles, les hommes généralement mais pas tout le temps, le marché noir, les criminels, les tricheurs, Requiem, Misu (Ben Quoii ?)
Rang désiré : Vodkaaaaaaaa !!! >8D


Où ça une jolie fille ?!?! *cherche*

Ah, c'moi la joli fille ? Bah... HAHAHA, t'es un marrant toi ! C'est pas une grande asperge sans visage qui attire les gens, c'est vrai quoi : j'ai les cheveux pas égalisés aux pointes menaçantes qui me donnent un air de garçon manqué avec mon grand sourire et mes sourcils toujours froncé, comment veux-tu que j'attire les beaux mecs comme ça ? De toutes façons vous m'intéressez pas, vous me ressemblez trop : plats et carrés, moi j'préfère les forme, les belles formes bien enjolivées ! Bien sûr que je veux pas avoir une grosse poitrine, je suis très bien avec mon physique de planche à repasser, et si tu veux faire le moindre commentaire sur mon cul plat je t'y invite, pour moi ce sont des compliments ! Quoi, on devrait toutes avoir un corps bombé ? Remarque, si toutes les autres étaient comme ça, ça me plairait moi, HAHAHA !

Hein ? Oui je ris fort, pourquoi ? Ha, ça fait masculin, allons bon et puis quoi encore. Tu veux que je te cite tout ce qui est masculin chez moi ? Entre mes sourcils bien fournis, mes épaules carrées, mes bras et jambes plutôt musclées, ma manie à grossir plus du ventre que des hanches - que j'ai d'ailleurs très étroites pour une gonzesse - et mon visage plat t'as de quoi faire. Ouais, mon visage plat : même si j'ai pas d'yeux j'ai quand même un visage, avec des lèvres très plates bien que larges qui me donnent une tête de poisson quand je fait la bouche en cul-de-poule, c'est marrant ! Ouais chuis pas belle, ouais chuis pas féminine, ça te pose problème peut-être ?! Je sais user de mes grandes mains, tu vas voir ce que j'appelle un vrai coup de poing après tu pourras aller pleurer dans les jupons de ta mère, mauviette !

Haa, enfin débarrassé de ce mec. Je préfère quand même la compagnie de jolies filles~ Même si je suis franchement pas belle sous toute les coutures, avec mes cheveux châtains qui donnent cette apparence d'être toujours crades et ma peau un peu jaune à cause de je ne sais quelle potentiel ancêtre japonais - en plus j'ai cette manie de pas pouvoir bronzer, au soleil je deviens écrevisse ! - et mes os pointus - très pratique quand tu veux donner un coup de coude ! - j'suis franchement pas gracieuse. Alors quoi, il faudrait que je m'habille féminine pour ressembler à toutes les autres poules et laiderons qu'on peut croiser partout en train d'essayer de se faire belles alors qu'elles sont moches ? Pfuh ! Mes vêtements de scène et des chemises larges avec des bermudas me suffisent largement, j'vais pas m'emmerder avec le reste !

PS : Quand j'avais des yeux, ils étaient tellement étirés avec juste deux points noirs pour les pupilles qu'on m'appelait "yeux de hyène", alors non ça n'arrange rien à mon physique !

Heeh, tu viens jouer avec moi grand tordu !

Mon caractère, je l'ai créé au fil des siècles, mais je n'ai jamais autant gagné que lorsque je suis enfin devenue moi.

Je suis né il y a de cela un peu plus d'un millénaire, alors j'ai pas appris grand chose en tout juste un petit millénaire c'est vrai ! Au début j'ai appris des sentiments très simples : la peur, l'empathie, la tristesse... Que des manières de faibles, bah ! Mais maintenant c'est tellement vieux que je l'ai quasiment oublié, plus le temps passe et moins mes premiers traits de caractère que j'avais acquis à ma naissance se sont fait présents. À l'exception de deux petites choses qui sont inhérentes de ce que je suis à l'origine. Premièrement, ma folie. Et oui, je suis folle !! Quoi, vous en doutiez alors que je suis présente dans votre sympathique petite bourgade en plein milieu de Wonderland ?! Naaan, sans rire je suis pas non plus folle à la manière de P'tit Lu qui passe son temps à provoquer et jalouser tout le monde, j'ai pas des tics tordus et des manies excès-crabes et... - Exécrables -Raaah, zut toi, ferme ta boîte à pets ! -Boîte à camembert, espèce d'idiote... -RAAAH !!!

Oui, j'ai un dédoublement de personnalité très notable. Enfin, pas vraiment : c'est pas de la schizophrénie, c'est moi et moi, c'est juste que je me rend compte d'erreurs trop tard parce que je parle trop vite, extrêmement vite, à tel point que je n'ai pas le temps de penser alors quand ça arrive je me corrige moi-même et me dispute avec moi-même. C'est pas normal. Comment ça c'est pas normal ?! Si, c'est tout à fait normal, parfaitement anormal ! Tout le monde est comme moi parce que de toutes façons personne me ressemble et... RAAAH ! C'est un problème récurent qui souvent me fait complètement me détacher d'une discussion, au point qu'il m'arrive même de me battre avec moi-même ; cherchez pas, c'est normal, je reviens dans quelques minutes juste le temps de faire me la fermer !

J'ai un caractère qui à la longue, oubliant les craintes et la tristesse, est devenu très fort. Insouciante je comprend très mal la notion de mort - mais ça c'est à peu près normal - et de perte, au point de limite courir après la grande faucheuse. Extravertie, je vais volontiers vers les gens même si ma notion de sympathiser est très différente de la vôtre, mais pas si éloignée de la notion de foutre la merde je crois... C'est là le deuxième point que j'ai gardé dans mon caractère au fil des siècles : mon côté chaotique. Mon but, comme tous ceux comme moi, est de mettre le plus de merde qu'on puisse dans notre entourage, ne jamais faire confiance aux autres et juste profiter d'eux pour s'amuser, or pour nous s'amuser c'est comme foutre un bordel pas croyable, alors bon... Mais ce qui est bien ici, c'est que je peux librement foutre la merde et j'ai encore moins peur de mourir puisque je sais ce qui m'attend après ! Sauf si on me brise définitivement ma montre mais bon ça j'y ai pas pensé...

Je pense jamais à tout, je suis tout simplement une tête de bélier -De mule. -Non de bélier !!! Je fonce dans le tas sans réfléchir, pourquoi je réfléchirais ?! De toutes façons si y'a un problèmes ça se règle rapidement, et si on me tire dessus quoi, je me réveille chez le croque-mort ! Franchement c'est pas la mort ! Enfin... Il y a beaucoup d'autres choses à mon propos, comme ma manie à ne jamais avoir peur puisque j'ai oublié ce que c'était, ce qui me rend un peu stupide sur les bords et non pas courageuse, mon côté colérique et bagarreur, mes manies de garçons, mon attirance notable pour les filles ou les grand méchant - et alors si vous êtes une grande méchante vous êtes la femme de ma vie ! - et plein d'autres petites choses. Le seul qui me rend douce et stupide comme un agneau c'est P'tit Lu puisque je l'ai connu il y a longtemps, et encore j'ai la sale manie de le traiter de gamin. Quoii, il était tombé dans le corps d'un gamin de cinq ans à l'époque, c'était un jour à marquer d'une pierre rouge ça ! -Noir -Pareil ! HAHAHA !

Il était plein de fois~!

Je suis née il y a plus d'un millénaire...

À l'époque j'étais une petite fille sans soucis. Ou pas vraiment. Je ne suis pas humaine. Les personnes comme moi ne vivent pas longtemps et à la fois ont une espérance de vie infinie. Quoi, vous allez me demander quand comment ça se fait ? Ah, quand même, vous êtes un peu curieux ! Et bien voilà, le fait est que je fait partie d'une race qui existe depuis la création de notre galaxie... Z'y croyez pas hein ? Pourtant, y'en a bien un autre comme moi ici : Lucyfer. Ouais, chuis une folie ! Et pourtant, je suis bien plus jeune que lui, mais je suis ici depuis bien avant lui ! Ici où ? Ben à Wonderland évidemment ! Et il y a une bonne grosse explication à tout ceci, mais ça je préfère vous en parler après, okay ? Dans toutes mes vies, il doit y en avoir trois qui sont importantes : celle de ma rencontre avec P'tit Lu, celle de mon arrivée ici, et celle d'aujourd'hui. Prêts à écouter ? Ouvre bien grand vos oreilles et collez votre cul sur le premier tas de mousse qui vient, j'vous promet pas que ce soit court !

Mon histoire commence bien bien avant ma rencontre avec Lucyfer, mais moi j'la définie à ce moment là. Parce qu'un millénaire plus tôt, j'étais comme une poupée inanimée, quand j'apparaissais le plus souvent je ne faisais rien, je restais impassible à tout. Quelques siècles plus tard, j'ai commencé à fuir en pleurnichant : pour une folie, j'avais des vies très longues. C'est vrai, Lucyfer il vivait tout au plus trois quatre ans dans un corps, moi j'y passais des dizaines d'années avant de me tuer. Ouais, toute seule, comme ça par accident ! Chacun son truc hein, moi j'me tue toute seule, vous vous vous curez peut-être le nez derrière votre ordinateur. HA ! Dis pas le contraire je t'ai vu !! À part me cacher en pleurant je ne faisais pas grand chose, j'avais rien d'une folie si ce n'était que je me battais avec moi-même, et parfois même avec mon réceptacle. À trois à se battre dans le même corps on avais l'air malines !

De mes premiers siècles je n'ai vraiment rien fait à part courir pour tenter vainement d'éviter de mourir, mais que voulez-vous faire quand vous tombez toujours sur des réceptacles qui ont des problèmes étranges ? Des racailles en tous genres, des sorcières, des... Ça m'étonne en fait que je ne sois pas tombée sur une mafieuse... Mais peu importe, j'ai réussi à survivre assez longtemps dans certains cas pour retenir quelque chose de ce qui m'arrivait et obtenir ce que les Humains appellent des sentiments... Et des traits de caractère aussi. J'suis leeeente à retenir le moindre truc, il me faut m'y remettre à plusieurs fois pour comprendre. Quand je suis arrivée à l'époque Edouardienne, en Angleterre, j'arrivais à me cacher avec un poil de jugeote en plus. J'avais compris que m'enfermer quelque part c'était le meilleur moyen d'être coincée, alors la plupart du temps je courais dans tous les sens pour éviter d'être trouvée. Mais un jour j'ai percuté un gamin qui a immédiatement mal réagit quand il s'est remis de ma chute. Il m'a traitée de "Sale humaine". Le sale gosse ! Ce que j'avais pas tout de suite compris, c'est que ce gosse en question était comme moi une folie... Du haut de ses cinq ans, voilà P'tit Lu qui arrive !

Lui en tous cas quand il a vu comment je réagissais il a vite compris que j'étais comme lui. Qui ne rirait pas parmi les humains si on le traitait de sale humain ? Surtout si c'est un gamin de cinq années tout juste qui profère de telles insultes. Moi j'ai compris ce qu'il était un peu plus tard, quand après une longue fuite provoquée par mes poursuivants qui venaient de nous rattraper, le gamin changea du tout au tout, se demandant où il était et ce qu'il faisait. Il était... TROP MIGNOOON ! Mais à ce moment là j'ai commencé à réfléchir à ce qu'il était et j'ai décidé de le prendre avec moi. Un moment plus tard, Lucyfer a reprit le dessus sur le gamin et on a pu discuter. Il m'expliqua son réveil malencontreux dans le corps d'un enfant alors que quelques temps plus tôt il était encore un homme, un vrai, je sais plus trop où en plein milieu d'un pays qui n'était même pas en voie d'industrialisation... Bref, le petit qu'il utilisait comme réceptacle était enfant d'un usinier, et il venait de fuguer avec ce corps pour tenter d'en savoir plus sur ce qu'il se passait ici. Il ne prévoyait pas de vivre bien longtemps dans ce corps qui lui était, pour tout dire, inutile... Du moins il ne le prévoyait pas avant qu'on rencontre quelqu'un d'autre.

Lorsque nous l'avons rencontré, j'étais pas en position de force parce que mon réceptacle était en train de reprendre le dessus. En pleine dispute devant quelqu'un qui peut vous tuer à tous moments, si ça c'était pas ennuyeux. Même si j'arrive quand même à bien me retenir par rapport à P'tit Lu qui perd complètement le contrôle des choses quand l'autre veut ressortir, puisque je me contente de me disputer avec elle perso, ça m'a pas vraiment aidé quand "il" est arrivé. On a pas vraiment réussi à définir sa place dans la société humaine... parce qu'il n'était déjà plus vraiment humain. Il était, comme nous, ce que tant appellent des folies... Et j'peux vous jurer que pour une folie, il l'était sacrément. Sacrément quoi ? Ben sacrément fou voyons ! Il commençait déjà à faire entendre parler de lui dans Londres, c'était pas un mec vraiment normal : il était cannibale, dévorant les humains à la même manière qu'il devait avoir dévoré l'esprit de son réceptacle pour s'approprier son corps en sa totalité. On n'arrivait pas à sa cheville P'tit Lu et moi : Meridis, de ce nom qu'il semblait s'être approprié des siècles plus tôt, était une folie de plusieurs dizaines de millénaires, ancien parmi les Grands. J'veux pas lui jeter des fleurs, mais il avait une expérience bien supérieure, il avait des réceptacle de base puissante, pas des faibles comme P'tit Lu et moi, mais parvenait quand même à dévorer leur esprit bien que fort.

P'tit Lu, il a détesté ce mec dès le début, p't'être parce que l'autre se moquait de lui à cause de son incapacité à vaincre un esprit faible. Ouais Lulu il est faible, et alors ?! Moi j'vais le bouffer ce cannibale, il a pas le droit de dire du mal de mon biscuit favoris ! Au début, Lucyfer voyait juste ça comme une mauvaise rencontre, mais le fait est qu'on est tombé au mauvais endroit au mauvais moment, et Meridis il a pas aimé... On est direct passés du stade de simple connaissances à casse-croûtes ! C'est bien plus terrifiant de fuir une folie comme ça que de fuir des humains armés, j'vous le jure. Je veux pas mourir bouffée par une folie cannibale, bouhouuu ! ... Mais en fait c'était marrant comme passage, j'ai découvert une partie de la personnalité de Lulu très amusante : sa jalousie. Vous y croyez vous si je vous dit qu'il m'a fait une crise de jalousie parce que Meridis a préféré me poursuivre moi plutôt que lui quand on s'est séparés ? Il était décidément hilarant ce P'tit Lu !

Mais la course-poursuite ne dura pas longtemps : P'tit Lu me tua en me jetant du haut d'un pont pour pas que je me fasse attraper, la dernière chose que j'ai vu c'est Meridis le rattrapant. P'tit Lu a dû être dévoré...

Par la suite, mes vies ont été plus mornes. Leurs poursuites incessantes à ces stupides humains me semblaient purement ennuyeuse, à tel point que parfois ça changeait la donne et je me retrouvais à les poursuivre parce que je m'emmerdais trop. Je mourrais un peu moins facilement, mais cette fois-ci c'est pas moi qui me tuais : faut dire aussi que j'avais un peu peur du vide depuis que j'avais été poussé de ce pont par P'tit Lu... Et j'ai donc passé quelques dizaines d'années à m'embêter pour enfin mourir par balle. Lulu avait raison, c'était pas agréable, mais c'était rapide. Rester vivante longtemps m'a aussi appris quelque chose : j'étais à présent capable moi aussi de supprimer l'esprit de mon réceptacle pour m'approprier son corps tout entier. Et je suis enfin arrivée à une vie plus... intéressante. Quand je me suis réveillée, je suis tombée dans un étrange monde. Il m'a fallu un moment avant de comprendre ce qu'il s'était passé : cet étrange personnage sans visage avait fait un passage par le monde humain, un passage suffisamment long pour attirer une folie comme moi, et il m'avait ramené chez lui. Elle avait un esprit plutôt fort à cause des règles de ce monde, mais j'ai quand même pris le dessus et j'en ai appris plus sur ce jeu. C'est beaucoup plus amusant que là-haut ! De toutes manières je peux pas rentrer de si tôt : lorsque je meurs, de revis encore ici. Parce que mon cœur n'en est pas un...

Vous avez compris ? Je suis tombée dans Wonderland et à présent je suis comme vous : un sans-visage jouant à ce jeu de guerre avec délectation.

Je suis de retour, pour te jouer un mauvais tour !


Pseudonyme : Léa, Jager, Andy, Sorahime, Yuréka, Cynder... je continue longtemps comme ça si vous voulez, j'ai pas 300 persos comme No Fy mais bon j'en ai une bonne petite dose !
Comment avez-vous connu le forum ? : No Face~♥
Double Compte : Non ! 'o'
Autre : Merci No Face pour ton coup de main pour mon histoire. P'tit Lu, par ici que je t'embrasse !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Yeah p'tit Lu me revoilà !   Dim 30 Sep - 9:57

Finish !


What the fuck is that sorcery ?!?!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
C'est poussinant <3


Messages : 85
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 21
Localisation : Essaie de m'arrêter~

MessageSujet: Re: Yeah p'tit Lu me revoilà !   Dim 30 Sep - 12:47

Yapiiii, mon Andy ! <3

Bienvenue coupine ! Bon, ton histoire j'ai déjà vérifié étant donné que je t'ai filé un coup de main pour te rappeler des évènements avec Meridis et Lulu. XD Après vérification du reste de la fiche je t'annonce que tu es validée potesse. x3 Bon jeu ! (youpi, une cirqueuse)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nofacekun.yolasite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yeah p'tit Lu me revoilà !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yeah p'tit Lu me revoilà !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sky ~ Rastaman vibration, yeah, positive ! || Validée.
» Hé hé hé, me revoilà!!! :P
» Coucou me revoilà!
» Scénario : 07. Partyin’, partyin’ YEAH ! (accordé par le staff)
» Come back, HO YEAH. ♥ [Finish]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heart no Kuni no Alice :: Archive Présentations-
Sauter vers: